Les 5 points clés du positionnement de la France en pionnier de la finance à impact

Jeudi dernier, le 25 mars 2021, s’est tenu un évènement qui inaugure, espérons-le, le positionnement de la France comme pionnier du passage à l’échelle de la Finance à Impact. En effet, l’évènement « La finance à impact : effet de mode ou tendance de fond de la finance durable ? » regroupait à Bercy autour du ministre Français de l’Economie, des Finances et de la relance, Bruno Le Maire, des acteurs de premier plan de ce sujet d’importance majeure pour l’avenir de la finance durable : Olivia Gregoire (Vice-présidente de la commission des finances) et Thierry Déau (CEO de MERIDIAM).

D’importantes annonces ont été faites, dont, à retenir plus particulièrement, les 5 points clés suivants, issus du compte-rendu :

  1. « Faire de Paris le premier centre financier mondial de la finance à impact » ;
  2. Proposer une définition commune de la finance à impact ;
  3. Définir des méthodologies de mesure de l’impact ;
  4. Élaborer des recommandations en vue de garantir le leadership de la France en matière de finance durable et de finance à impact ;
  5. Promouvoir l’expertise existante au niveau de la Place de Paris.

Pour instruire ces sujets, un groupe de travail dédié, sous l’égide de Finance For Tomorrow, à été constitué et lancé à l’occasion de cet évènement.

Une initiative à suivre de près en 2021

Cet évènement nous conforte doublement : d’une part dans le choix d’orienter dès sa création, mi-2019, notre FinTech, IMPACTIN, dans la mesure de l’impact ESG de tout type d’émetteurs (pays, territoires, villes, entreprises) et des investissements (portefeuilles, fonds, indices), et d’autre part dans le choix de Paris comme siège de notre entreprise, envisagée par le gouvernement comme le futur pôle mondial de la finance à impact.

Oui, il est bien indispensable de développer la finance à impact, et en conséquence d’étendre et généraliser la notion d’impact au delà de son acception la plus fréquente, centrée sur les niches que constituent les entreprise à impact social ou celles à impact environnemental, c’est à dire des entreprises dont le modèle d’affaire vise directement à générer un impact positif du point de vue social ou environnemental.

C’est dans cette perspective que nous avons développé, chez IMPACTIN, des méthodologies de mesure et de notation quantitative d’impact ESG applicables que ce soit aux entreprises cotées (ou à toute entreprise) ou aux émetteurs obligataires que sont les territoires : pays, régions ou villes, afin de pouvoir noter les portefeuilles d’investissements, fonds ou indices.

L’initiative du gouvernement sera donc à suivre de près d’ici fin 2021, et, dans l’intervalle, en tant que FinTech/RegTech française et parisienne, spécialisée dans la mesure et le reporting de l’impact ESG des investissement durables depuis 2019, nous espérons pouvoir contribuer dans les prochains mois aux discussions sur ces sujets d’intérêt général pour le développement à l’échelle de la finance à impact!

Credit

<span>%d</span> bloggers like this: